IAAF  |  FFA  |  Ligue PdL  |   CD85 Athlé  |  Courir en Vendée

Disciplines

L'athlétisme est le sport le plus ancien et, à ce titre, le sport roi des Jeux Olympiques. Depuis les temps les plus anciens de l'humanité, l'homme court, saute et lance. D'abord pour survivre, se nourrir, se déplacer. Puis les Grecs, à la recherche de l'homme parfait et complet, ont transcrit ces activités en jeux du stade et les ont codifiées.

Ainsi est né l'athlétisme (du grec "athlos" qui signifie le combat : contre autrui, contre les distances, l'espace et le temps, mais surtout contre soi-même afin de repousser ses limites).

L'athlé c'est courir, marcher, sauter, lancer et parfois combiner ces épreuves.


LES SAUTS :

Il existe 4 sauts : la hauteur, la longueur, le triple saut (3 bonds dont un cloche-pied) et le saut à la perche
Saut en hauteurLa hauteur : sauter au-dessus de la barre transversale le plus haut possible sans la faire tomber.

Actuellement, les athlètes franchissent la barre en saut dorsal ; cette technique utilisée depuis 1968 s’appelle le "Fosbury Flop", en mémoire du premier athlète à avoir utilisé cette technique.
La prise d’appel se fait sur un pied.



La perche :
après une course d’élan d’une trentaine de mètres, sauter à l’aide d’une perche au-dessus d’une barre transversale sans la faire tomber et retomber dans un sautoir.

Le concurrent est éliminé au bout de trois échecs consécutifs.

Les concurrents peuvent faire avancer ou reculer à leur convenance les poteaux sur lesquels est fixée la barre transversale.

Saut en hauteurLe triple saut et la longueur :
sauter le plus loin possible à partir d’une planche d’appel après une course d’élan d’au moins 40 mètres.

La piste d’élan se termine par une planche d’appel prolongée d’une matière appellée la plasticine qui permet de voir les marques laissées par les pointes des compétiteurs. Si la planche porte des marques, le saut n’est pas valable. On dit alors que le sauteur a mordu et le juge lève le drapeau rouge.


LES LANCERS :

Il existe également 4 types de lancers différents : le javelot, le poids, le disque, et le marteau.

Le poids :
Un boulet de 7,260 kg pour les hommes et 4 kg pour les femmes, lancé le plus loin possible à partir d’un cercle comportant un butoir.
L’engin doit atterrir dans l’aire délimitée sur la pelouse (zone de chute)  et le compétiteur ne doit pas sortir de l’aire de lancer pour que le jet soit validé

Le disque :
Un objet rond et plat de 2 kg pour les hommes et 1 kg pour les femmes lancé à partir du cercle de lancer, entouré par une cage et un filet.

Saut en hauteurLe javelot :
Un engin pointu et long, une sorte de lance qui doit être jeté, à la suite d'une course d'élan constituée de pas croisés, le plus loin possible en faisant attention à ce que la tête métallique touche le sol en premier









Saut en hauteurLe marteau :
Un poids de 7,260 kg pour les hommes et 4 kg pour les femmes, au bout d’un câble métallique et d’une poignée. L’aire de lancer est la même que celle du disque, un cercle à l’intérieur d’une cage






LES COURSES :

Il existe 3 familles de courses : la vitesse, les haies et le fond ou demi-fond.
La vitesse : distance courte courue à une vitesse maximale
100 mètres : ligne droite de la piste
200 mètres : un demi tour de piste (départ dans le virage)
400 mètres : un tour de piste complet
Les courses jusqu’à 400 mètres se déroulent en couloirs, avec un départ en starting-blocks.


Saut en hauteurLes haies : distance courte courue à une vitesse maximale avec franchissement de barres
100 mètres haies Femmes : 10 haies de 84 cm réparties sur la ligne droite du 100 mètres.
110 mètres haies Hommes : 10 haies de 1m06 reparties sur la ligne droite du 100 mètres.
400 mètres haies : 10 haies réparties sur le tour de stade, 76 cm pour les femmes et 91 pour les hommes.


Saut en hauteurLe demi-fond ou fond : courses de moyennes ou longues distance à allure soutenue. Les coureurs sont debout au départ et les courses ne se déroulent pas en couloirs (sauf pour le départ du 800 mètres).
800 mètres : 2 tours de piste, départ en couloir puis les coureurs se rabattent après 100 mètres de course
1500 mètres : 3 tours ¾, départ sur une ligne courbe
3000 mètres : 7 tours et demi, départ sur une ligne courbe
3000 mètres Steeple: 7 tours et demi avec des haies et des franchissements de rivière (c’est une peu le cross-country sur piste)
5000 mètres : 12,5 tours ou sur une route
10000 mètres : 25 tours ou sur une route
Semi-Marathon : 21,1 km sur route
Marathon : 42,195 km sur route
100 Bornes : 100 km sur route
20km Marche ou 50 km Marche : progression exécutée pas à pas de telle manière que le contact avec le sol soit maintenu sans interruption. Durant le temps de chaque foulée, le pied du marcheur lancé vers l’avant doit prendre contact avec le sol avant que le pied arrière ne quitte le sol. La jambe d’appui doit être droite pendant au moins un moment quand elle est en position verticale.


LES EPREUVES COMBINEES

Ce sont des combinaisons de plusieurs disciplines se déroulant sur 2 journées

L’heptathlon:
Epreuve réservée aux femmes. Les pratiquants de l’heptathlon doivent exceller dans 7 disciplines :
La première journée : 100 mètres Haies, hauteur, poids et 200 mètres,
La deuxième journée : longueur, javelot et 800 mètres.

Le décathlon:
Epreuves réservées aux hommes sur 10 disciplines :
La première journée : 100 mètres, longueur, poids, hauteur, et 400 mètres,
La deuxième journée : 110 mètres Haies, disque, perche, javelot et 1500 mètres